Sur les pas des Lannionnais Charles Barré et Charles Le Goffic à Trégastel à partir de 1870

Samedi 21 octobre – Sortie à Trégastel

« Cette sortie, commentée par André Le Person et Roger Le Doaré, précèdait la conférence d’André du 9 décembre « Vie et œuvre de Charles Barré, homme de lettres et artiste Lannionnais méconnu ».

Charles Barré (1866-1937), avocat et ami de Charles Le Goffic, est l’auteur d’un guide-touristique de la région de Lannion (1900 ; inédit), de photos sur plaques de verre (environ 80), de poèmes (environ 200) et d’un tableau. Les parents de Charles Barré, commerçants à Lannion, ont fait construire la première villa appelée « Ti Ruz » au Coz-Pors en 1870 ; ils l’ont louée notamment à la famille Le Goffic.

1) Balade commentée, à partir du rocher du Père Eternel jusqu’au Coz-Pors, puis jusqu’au Castel Sainte-Anne : Situation des premières villas, des premiers hôtels, des rochers remarquables.

2) A la chapelle du Castel Ste-Anne, diaporama commenté, sur le Trégastel d’autrefois. Projection de photos anciennes en rapport avec la balade, évocation des premiers bâtisseurs et personnalités qui y ont vécu et qui sont à l’origine de la transformation du Coz-Pors en station balnéaire et de l’évolution du paysage.

Le Coz-Porzh en 1887 avec Ty ruz au centre

Une cinquantaine de membres ont participé à cette sortie vers le Coz Porzh puis vers le Castel Sainte-Anne dans l’ancienne chapelle retenue pour la conférence qui a suivi.

Le coz-porzh reproduit par Charles Barré  vers 1880

(Au crayon, les modifications dans le paysage après 1885)

Au Chat noir chez Jules Prigent et les premières photos des lieux vers 1880

A

La montée vers le Castel Sainte-Anne vers 1900

En particulier le lavoir utilisé par les lavandières des Sœurs des Saints cœurs de Jésus et de Marie pour l’entretien des 82 chambres a été retrouvé et débroussaillé à l’occasion.

Cette fontaine repérée par les anciens navigateurs servait d’aiguade pour l’approvisionnement en eau des navires de passages quelle que soit leur nationalité.