Le Groupe Toponymie étudie la commune de Louargat

Après un travail de 18 mois sur la commune du VIEUX-MARCHE, nous avons choisi de poursuivre sur celle de LOUARGAT.

L’étude de LOUARGAT présente de nombreux atouts ; c’est une paroisse ancienne dont l’importance se traduit encore aujourd’hui par de nombreux vestiges. Ce choix est également opportun dans la mesure où il s’inscrit dans le contexte d’une visite de cette commune au mois de mai.

A l’issue de nos travaux un tiré à part sera édité. Nous utiliserons à cette fin le breton normalisé, recommandé par l’office Public de la Langue Bretonne et utilisé par la plupart des communes dans la mise aux normes de leur signalétique.

Le collectage des noms de parcelles et leur analyse est sans doute la méthode la plus utile pour expliquer les noms de lieux-dits actuels d’une commune. La première tâche qui nous incombe donc est de collecter les 14 000 parcelles qui composent la commune de LOUARGAT pour en constituer un fichier informatique. Ensuite nous ferons l’analyse individuelle des noms, et ce sera l’occasion idéale d’initier à la toponymie et à la langue bretonne les personnes débutantes car beaucoup de noms de parcelles sont souvent simples et donc facilement explicables.

L’étude de différents documents (réformation des fouages, cadastre napoléonien, archives départementales…) constituera également une part importante de notre travail, on y constate en effet l’évolution des graphies au cours des siècles et ceci peut s’avérer déterminant pour le sens d’un toponyme. Afin d’étayer nos travaux nous consulterons des organismes ou des ouvrages faisant référence en matière de toponymie.

Nous effectuerons des sorties sur le terrain pour corroborer des termes toponymiques relevés. Ces sorties seront l’occasion de rencontrer des personnes pour nous faire confirmer la prononciation des noms de lieux (autre élément déterminant) et collecter des témoignages sur des activités disparues ou des sites oubliés.