• LE CHANT EN BRETON AU SERVICE DE LA CAUSE PROTESTANTE

  • Retour
par

Ce livre sera en vente au local de l’ARSSAT à partir du 14 décembre 2021 lors de permanences.

Prix de vente : 8€

Les « cahiers de l’ARSSAT » publient des travaux de recherches de ses membres, de 50 à 100 pages, apportant des ressources détaillées sur un sujet historique et patrimonial trégorrois inédit qui en font sa richesse.

LE CHANT EN BRETON AU SERVICE DE LA CAUSE PROTESTANTE par Bernard LASBLEIZ

Les chansons profanes de la Mission Evangélique de Trémel (1870-1914)

COLLECTION « LES CAHIERS DE L’ARSSAT  N° 5

ASSOCIATION POUR LA RECHERCHE ET LA SAUVEGARDE DES SITES ARCHÉOLOGIQUES DU TRÉGOR

Parmi les missions protestantes qui se sont installées en Bretagne au XIXe siècle, celle de Trémel, dans les Côtes d’Armor, s’est distingué par l’abondance de ses écrits prosélytes en langue bretonne et en particulier par une importante production de chansons profanes dans cette même langue. Ces chansons abordaient des sujets aussi divers que la lutte contre l’alcoolisme ou la défense de la République et étaient imprimées sur feuilles volantes, sur des almanachs où dans les journaux locaux.

Grâce à leur talent de chansonniers et leur bonne connaissance des pratiques chantées locales les pasteurs Guillaume Lecoat et François Le Quéré ainsi que quelques-uns de leurs colporteurs, composèrent des chansons qui s’adressaient à toute la population et qui connurent souvent un succès populaire allant bien au-delà des fidèles de l’Église réformée ou de ses sympathisants. Ces compositions leur permettaient d’appuyer leur apostolat, de combattre l’adversité et, finalement d’affirmer une existence qui n’allait pas de soi dans la très catholique Bretagne de l’époque.