MAURICE DENIS EN TREGOR

Dimanche 15 avril à 14h30 – Conférence à Lannion par Fabienne STAHL, docteur en histoire de l’art

Conférence organisée en partenariat avec l’Espace Sainte-Anne

La conférencière, Fabienne Stahl, est accueillie par Michèle Le Bourg (ARSSAT), organisatrice de la conférence.

Les relations du peintre Maurice Denis (1870-1943) avec la Bretagne ont donné lieu à plusieurs conférences, articles et ouvrages, à commencer par le livre de Denise Delouche publié en 2009 à l’occasion des expositions organisées par le musée de Pont-Aven et le Château de La Roche Jagu.

Fabienne Stahl répondant aux questions des participants.

L’artiste, qui regrettait tant de ne pas être né breton, a passé l’essentiel de ses étés dans les Côtes-d’Armor, particulièrement après 1908, date de son acquisition de la villa Silencio dominant la plage de Trestrignel à Perros-Guirec.

Attaché au caractère pittoresque des paysages de la côte de granit rose, il s’engage dès 1902 pour la protection du littoral de Ploumanac’h. Plus tard, il présidera la Société des Amis de Gabriel Vicaire, et n’aura de cesse de rappeler ce que les peintres aiment en Trégor :  » d’abord la lande avec les rochers roses, les monstres de granit, les chaumières parmi les ajoncs et les bruyères (…) impression sinistre et grandiose de ruines antédiluviennes, évoquant des cataclysmes géologiques et de sombres légendes ; un chaos parsemé de petites maisons paisibles et basses (…) « .

Les liens de Denis avec les personnalités marquantes du Trégor – Charles Le Goffic, Albert Clouard, Pierre Guéguen, ou la famille d’Ernest Renan – seront également évoqués dans cette conférence, qui s’appuiera essentiellement sur des sources de première main, et présentera des œuvres peu connues du grand public.

Maurice Denis – Rosmapamon – 1918 – huile sur carton – 36,5 x 49,7 cm

Tokyo Musée national d’Art occidental (détail)