Sortie en car en ARGOAT avec Jean-Paul Rolland

Samedi 30 juin – Réservé aux membres de l’ARSSAT
En compagnie de Jean-Paul Rolland, nous poursuivrons notre exploration de l’Argoat, Bretagne intérieure boisée, terre de granite où les vestiges archéologiques sont nombreux et dont chaque bourg conserve de riches monuments.

Le matin :
Saint-Gilles-Pligeaux : église Saint-Gilles du XVe siècle et chapelle Saint-Laurent situées dans le même enclos dont la restauration vient de s’achever. La paroisse de Pligeaux était l’une des anciennes paroisses de l’Armorique primitive, elle faisait partie de la Cornouaille (évêché de Quimper) avant d’être rattachée en 1791 à l’évêché de Saint-Brieuc.
Kerpert : église Saint-Pierre du XVIe siècle avec son ossuaire. A l’intérieur, sablières, enfeu, poutre de gloire, chaire. Quelques fresques murales ont pu être sauvées lors des travaux de restauration. A noter, à proximité, les ruines de l’abbaye de Coatmalouen fondée par des Cisterciens.

Canihuel : église Notre-Dame édifiée au XIVe siècle, remaniée en 1474, brûlée pendant les guerres de la Ligue, reconstruite en 1599 et restaurée au XIXe siècle avec l’édification d’une flèche en pierre. Elle a conservé des sablières du XIVe siècle, oeuvre d’Olivier Loergan qui a réalisé le jubé de la chapelle Saint-Fiacre du Faouët (56). Jean-Paul Rolland évoquera aussi l’ancienne motte féodale.
Le propriétaire du
restaurant « La grotte » à Canihuel (produits frais du terroir) nous montrera quelques vestiges dont un ancien four de boulanger.

L’après-midi :
Sainte-Tréphine : au bourg, l’église Sainte-Tréphine fait partie d’un ensemble cultuel très ancien qui comprend 9 stèles de l’époque gauloise et les sarcophages de sainte Tréphine et de saint Trémeur en granite et en schiste ; Jean-Paul nous contera la légende de leurs vies. Nous pourrons admirer une stèle gauloise cannelée ou lec’h et le sarcophage de Trémeur.

Laniscat : Nous y visiterons l’église Saint-Gildas bâtie de 1650 à 1751 en schiste et un beau clocher en granit taillé avec un bas-relief sculpté original daté de 1725. A l’intérieur, une roue à carillons, un bas-relief en bois polychrome qui retrace les scènes de la Passion (ancien retable du XVe), l’important retable du Maître-Autel en marbre et tuffeau (1668)… A proximité, Jean-Paul nous fera voir une maison originale, la « Loge Michel » ou loj en breton.
Puis nous achèverons notre journée par un circuit pédestre dans les landes de Liscuis, offrant un panorama grandiose au sommet des crêtes schisteuses parsemées de bruyères et d’ajoncs, où nous découvrirons 3 allées couvertes considérées par les archéologues comme l’un des plus beaux ensembles armoricains. Marche de 45 mm : prévoir des chaussures adaptées. Les personnes qui le souhaiteront pourront nous attendre dans le car.


Retour à Lannion prévu vers 19h

S’inscrire avant le vendredi 22 juin dernier délai