Julienne Gourvil, une domestique de campagne face à ses maîtres en Bretagne au XVIIIe siècle 

Par Christian KERMOAL, docteur en histoire.

Le samedi 30 novembre à 15h Salle de conférences de l’Espace Sainte-Anne, 2 rue de Kerampont

Conférence organisée en partenariat avec l’Espace Sainte-Anne

Julienne Gourvil, de Ploubezre, est une domestique de campagne engrossée par le fils de son maître (un convenancier) en 1754, qui décide de porter son affaire devant la justice seigneuriale et qui gagne son procès.

Elle s’investit ensuite dans une bataille juridique entre le général de la paroisse et ce même maître devant la justice royale car il s’agit de savoir qui va nourrir l’enfant. Et là, jugement contraire ! La paroisse est déboutée et Julienne pourrait en subir les conséquences. Les finances paroissiales sont tellement mises à mal que la seule solution est de poursuivre en appel devant le Parlement à Rennes.

Cette histoire permet de saisir les circonstances de l’appel à la justice (seigneuriale, royale puis parlementaire) par des paysans (illettrée et exclusivement bretonnante pour Julienne Gourvil, un peu moins illettrés pour les autres), de voir fonctionner cette justice et d’observer la pugnacité d’une jeune domestique face à son maître particulièrement retors.